30 jours Sans Sucre ajouté, septembre 2019

regime sans sucre

Septembre 2019….

En partant du postulat que le sucre pouvait avoir une influence sur mon moral, ma fatigue et mon poids, j’ai voulu tester durant 1 mois, de ne plus consommer de sucre rapide, d’aucune sorte.

 Et afin de me détoxifier du gout du sucre, je n’ai pas voulu le remplacer par des édulcorants.

Il faut savoir que ma petite faiblesse est le chocolat. Je ne suis pas une grande gourmande, mais j’adore le chocolat et les gâteaux faits maison.


Vous le savez, je cuisine. Je ne suis pas une grande cuisinière, mais pour autant, je prépare les repas de façon aussi équilibré que possible.

Malgré cela, je me suis aperçue que certains de mes produits contenaient du sucre. Et bio, ne veut pas dire moins sucré !

J’ai donc fait la chasse aux sucres contenus dans les produits de mes placards et de ma liste de course. J’ai modifié ma façon d’acheter et de cuisiner.

Il n’est à mon sens pas possible de ne pas consommer de sucre sans cuisiner soi-même.


madeleine healthy
  • 2/ Je me suis mise à préparer les petits-déjeuners et goûters des enfants. Eux n’ont pas écopé de cette période sans sucre. Mais cette période m’a fait prendre conscience de tout le sucre contenu dans les produits destinés « aux enfants ». Je leur prépare donc aujourd’hui leur biscuit à base de sucre naturel contenant un IG plus bas : le sucre de coco ou des fruits directement.

  • 3/ Rapidement, je me suis intéressée aux glucides (sucre rapide ou lent) contenus dans les aliments et donc à leur index glycémique. En cuisinant davantage, autant cuisiner plus sainement. Tous les produits que nous utilisons dans nos préparations ont des IG différents. Les aliments à IG élevés sont donc rapidement absorbés et génèrent un pic de glycémie. Contrairement aux aliments IG bas. Alors autant les identifier et les utiliser !

Ces aliments à faible IG sont devenus aujourd’hui mes produits de base.

J’intègre davantage de fibres solubles également (graines, céréales complètes, légumes etc). Car ce sont ces aliments qui vont permettre de ralentir l’absorption des glucides et donc éviter le pic de glycémie.


Cuisiner oui, mais cuisiner mieux donc !


Aujourd’hui, mes indispensables en cuisine ont changé

Je ne consomme pas que cela bien sûr. Je mange de tout. Mais ces produits me permettent de cuisiner plus sainement.

Rien ne m’empêche de réaliser des biscuits au chocolat pour mes enfants hyper gourmands avec de la farine d’épeautre et de l’huile de coco par exemple plutôt que du beurre et de la farine blanche. (Je remplace les graisses saturées par insaturées et j’augmente les fibres tout en diminuant l’index glycémique)


  • 4/ Donc en plus de supprimer les sucres rapides de mon alimentation, j’ai transformé mes placards et ma cuisine en me basant sur des aliments contenant des glucides lents, à faible indice glycémique.

granola maison sans sucre
  • 5/ Je me suis mise à cuisiner davantage. Les petits-déjeuners, les pâtes à tarte, les goûters des enfants etc.

Par exemple, mes petits déjeuners sont composés de :


Les repas ne sont que faiblement impactés à partir du moment où ils sont faits maison. Par exemple, réaliser sa pâte brisée plutôt que l’acheter toute faite.


Au niveau des desserts et goûters, les fruits frais ont été mes amis. Mais aussi :

Afin d’apporter un peu de gourmandise dans la texture et goûts, j’ai utilisé des purées d’oléagineux, poudre d’amande, vanille, poudre de coco, fleur d’oranger, zeste des organes et citron.


Mon bilan de ces 30 jours sans sucre :

Alors, oui, j’ai constaté un regain d’énergie et constant ! Je n’ai pas ressenti de baisse d’énergie en cours de journée. Pas de coup de fatigue. Et le soir j’étais beaucoup moins fatiguée.

Chose bizarre, j’ai augmenté les quantités. J’ai un petit appétit. Et paradoxalement, j’ai consommé davantage, sans prendre de poids

Bien au contraire, j’ai perdu plus de 2kg (désolée pour cette photo ignoble de mes pieds !!!!)

17/09/2019 ___18/10/2019

Alors pour ce qui est de ma peau, je ne saurai vous dire car je n’ai pas réellement de problème de peau.

De façon générale, je me sens plus sereine, plus apaisé. Je n’ai pas envie de sucre (et je suis passée par des périodes où oui, j’en avais envie).

Et pourtant, j’ai continué à préparer les gâteaux pour mes enfants.

Je n’ai pas envie de consommer du sucre, pas envie de croquer dans un gâteau. Ce qui me manque, c’est le chocolat. Mais de façon différente. Je n’ai pas envie du gout sucré du chocolat, mais juste du produit en lui-même. Un carré à 70% ou plus me tente bien. Ou l’intégrer dans une de mes recettes au sucre naturel.

chocolat noir

Au moment où j’écris, je n’ai pas encore consommé du sucre ou du chocolat. Bizarrement, j’ai une petite appréhension. A mi-chemin de ma période sans sucre (30j), je me suis préparée un smoothie à base de fruits frais. Je n’ai pas pu le consommer, il était trop sucré !!

Cette période aura vraiment eu une prise de conscience sur moi. Sur notre habitude au gout sucré, à son impact sur notre quotidien et état de fatigue

Je vais réintégrer le sucre dans mon alimentation. Mais de façon moins régulière. Je souhaiterai que cela ne redevienne pas une habitude. Me faire plaisir en prenant une part de brownie que j’aurai fait pour mes enfants, sans aucun souci.

Bien sûr que je ne dirai pas non à un dessert au restaurant ou un pain au chocolat apporté au bureau de temps en temps. Mais cette période aura été bénéfique pour ma famille et mes enfants.

Je (nous allons) vais continuer à consommer du sucre mais en modifiant la façon de le cuisiner, en modifiant les produits et le contenu de nos assiettes. Aujourd’hui, je fais mes courses de façon plus sélective et intelligente, avec une vraie prise de conscience.

*********************

Septembre 2020…et si ce mois sans sucre nous le faisions ensemble…

1 année s’est écoulée depuis ce mois sans sucre. 1 année où j’ai conservé et appliqué les bénéfices acquis durant ce mois. Je cuisine davantage, des produits à ig bas car leur impact sur la glycémie est plus bas. Avec moins de sucre, et avec du sucre à valeur nutritionnelle plus intéressante.

Ce mois a été un déclic sur mon équilibre alimentaire et celui de ma famille. J’ai été moins malade (bronchite à répétition), moins de coup de fatigue dans la journée, du coup d’une humeur plus égale, plus dynamique, je mange plus et sans prise de poids etc. Je n’en retire que des points positifs, mais il s’agit de mon expérience personnelle.

Bon, au début j’ai eu un peu de mal à trouver des idées recettes et j’avais envie de manger du sucre en plus car cela m’était interdit ! et plus le temps à passer, plus cette envie s’est apaisée…

Après un été plus chargé que le reste de l’année en apéro, moins de cuisine durant les vacances, plus de glaces et autre, je décide de refaire ce mois sans sucre. Mon objectif est d’avoir moins cette envie de goût sucré (qui est déjà moins présente qu’il y a 1 an, clairement), et de remettre un petit coup de boost à mon organisme afin de repartir plus forte pour cet hiver. Je tiens à préciser que je ne suis pas médecin et je me base sur mon expérience pro et lectures. Faites vous votre propre avis et expérience ou pas 😉

Je vous propose de m’accompagner durant cette période, à votre rythme, sur 1 mois, 3j, 1 semaine, peu importe. Ecoutez votre corps, sans frustration et selon vos possibilités. Le but n’est pas de se priver d’un coup d’une addiction pour au bout de 7j en consommer 3x plus. Ecoutez vous…

Seront retirés durant 1 mois

-Les sucres simples, où plus précisément le saccharose et produits en contenant (et vous verrez, il y en a même dans certains de vos plats salés, grignotages salés, pain de mie etc). Donc attention aux produits transformés ou industriels

-Tout ce qui a un goût sucré comme:

le sirop d’agave, le miel, l’alcool (ou certains alcool !), les fruits séchés, compote, jus de fruits, édulcorants etc…

Seront conservés durant 1 mois

-les fruits frais entiers car riches en vitamines, minéraux et les fibres qu’ils contiennent freinent le pic de glycémie. Le but n’est pas ici de créer une carence

-les produits contenant naturellement du sucre comme les purées d’oléagineux sans sucre ajouté

-et pour ceux qui consomment du lactose, le lactose car riche en vitamines sans sensation de goût de sucre

-bien sur les sucres complexes (pour ma part complets) , idem, le but n’est pas ici de créer une carence

Petit plus….

Le chocolat, même noir contient du sucre. Plus il est noir et moins il en contient.

Il sera donc possible, au possibilité et envie de chacun d’en consommer. Partons sur un +de 80% !!

Pour plus de recettes en vidéos, ou suivre mon quotidien culinaire, retrouvez moi sur instagram @t.i.t.o.u.l.e.t.t.e.cuisine

Un commentaire sur “30 jours Sans Sucre ajouté, septembre 2019

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :